Force commerciale QUIZ de personnalité – je participe

Catherine Franken – réseautage ou pas

About Us


Auteur du livre Téléchargez les produits gratuits du Web et présente également dans les remerciements dans le livre Growth Hacking – 8 semaines pour doubler le nombre de vos prospects de Frédéric Canevet conseilsmarketing , modérateur du groupe Renaud Démaret

Gratuit



Rejoignez une communauté de 11 000+ commerciaux, managers et CEO

Catherine Franken – réseautage ou pas

 

 

 

 

Merci à Catherine Franken d’avoir  bien vouloir répondre à une question que beaucoup d’entrepreneurs  se posent qu’ils débutent ou pas

 

Le réseautage est il nécessaire  si on veut faire connaitre son entreprise

 

 

Le réseautage est juste complémentaire.

 

Cela dépend ensuite de notre activité et de notre clientèle cible.

 

Je pense qu’une communication multicanale aussi bien hors ligne (flyers, affiches publicitaires, panneaux publicitaires, annonces dans des magazines spécialisés pour notre domaine…) qu’en ligne (médias sociaux, réseaux sociaux) sont importantes.

 

Il faut tester et voir ce qui fonctionne le mieux pour son activité. Inutile de garder les actions qui ne fonctionnent pas ou éventuellement les améliorer… Il faut surtout se concentrer sur les actions qui fonctionnent.

 

Avec ma publicité multicanale, j’ai des clients qui viennent d’un peu partout (site Web, LinkedIn, réseautage, client d’un client…). Mais les actions les plus efficaces sont les rencontres avec les autres entreprises pour présenter ses services. 🙂

 

Entrer dans des clubs d’affaires peut  également aider.

 

 

 

Le réseautage dans la formation

 

 

 

 

 

Dans le domaine de la formation, ce sont les partenariats avec d’autres entreprises qui portent leurs fruits.

Les partenaires distribuent par ailleurs la publicité des formations (flyers, affiches, publications, réseaux sociaux…).

 

 

Catherine Fanken

https://www.cfcreativebe.com/

 

 

 

Qu’est-ce que le marketing d’influence digital ?

 

Le marketing d’influence digital désigne l’ensemble des pratiques qui visent à utiliser le potentiel de recommandation des influenceurs du numérique.

 

Mais qui sont ces influenceurs ?

 

– Des blogueurs

– Des propriétaires de communautés actives sur les réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, Tik Tok…).

– Des utilisateurs de réseaux sociaux.

– Des membres de communautés ou de forums de discussion en vogue. Les joueurs de jeux vidéo présents sur des plateformes vidéo comme Youtube ou des plateformes de streaming comme Twitch.

– Des personnes comme vous et moi qui sont très actives et très suivies par leurs abonnés pour de nombreuses raisons (originalité, créativité, expertise, spécialité(s), maîtrise de certains sujets…). Des propriétaires de chaînes sur les plateformes de vidéos en ligne comme Youtube, Vimeo……

 

Suite de l’article https://www.cfcreativebe.com/post/qu-est-ce-que-le-marketing-d-influence-digital

 

 

 

 

 

 

 

Le réseau existe depuis longtemps, on le pratique tous sans toujours s’en rendre compte tout simplement en recommandant un restaurant, une formation, une entreprise à un proche,  un collègue.

 

Et je rejoins entièrement Catherine Franken, cela doit être complémentaire.

 

 

 

Le réseautage qu’est-ce  ?

 

Le mot réseautage, c’est l’ensemble des activités qui consistent à se créer une liste de contacts pour ensuite partager et s’entraider vers un même objectif ou bien élargir un réseau de contacts dans des métiers complémentaires.

 

Le réseautage existe depuis longtemps, il se pratique de deux manières :

 

  • En présentiel, avec des personnes que l’on connaît et que l’on rencontre physiquement lors de réunions d’entreprises, d’entretiens, ou bien qu’on découvre pour la première fois.

 

  • Visio, avec le développement d’Internet via des réseaux sociaux et les réunions organisés par les sociétés de réseautages.

 

 

 

Les réseaux sociaux professionnels (RSP) sont spécialisés dans la mise en relation professionnelle en ligne. Plateformes professionnelles de mise en relation,

 

ils fonctionnent en système ouvert et favorisent les rencontres professionnelles et les contacts d’affaires,ils permettent aussi de développer des partenariats, de trouver des investisseurs, de se faire connaître des professionnels et de les identifier.

 

Ils sont ainsi de plus en plus utilisés dans des buts de démarchage.

 

Après le passage au web-recrutement, la communication RH (ressources humaines) est donc, par le biais des RSP, dans sa seconde révolution internet.

 

 

 

 

  • Linework [archive], réseau social français destiné aux artisans,entreprises, et toutes personnes possédant une activité professionnelle.

 

  • Rezotour, réseau social français destiné aux professionnels du tourisme

 

  • JobGo, réseau social implanté en Suisse, Suède et Finlande consacré au recrutement

 

  • peopleinfinance22, réseau social des professionnels de la finance.

 

Sources https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seautage_social

 

 

En B2B, les réseaux sociaux professionnels sont des outils clés pour accélérer le développement de son business.
Il servent à identifier les contacts, à obtenir de l’information avant un rendez- vous, à alimenter en temps réel son CRM…

 

Les principaux sont bien entendu Linkedin & Viadeo, mais il ne faut pas non plus négliger Facebook avec de plus en plus de profils pro très actifs.
Pour reconnaître un profil Facebook pro, il suffit de voir le nombre d’amis… à plusieurs centaines de contacts, c’est un profil pro.

 

https://www.conseilsmarketing.com/autres-conseils-marketing/marketing-minute-comment-utiliser-les-reseaux-sociaux-professionnels-pour-developper-votre-entreprise/

 

 

Voici quelques groupes Networking professionnel autour de Toulouse.

https://www.meetup.com/fr-FR/topics/professional-networking/fr/toulouse/

 

 

 

Les sociétés coopératives : une autre façon de travailler ensemble  !

 

Selon le SPF Économie : « la société coopérative est une société dont les membres travaillent à des objectifs communs et partagent des valeurs communes.

Elles sont souvent nées lors de périodes de crise, de récessions économiques pour combler des besoins réels.

Leurs buts : répondre aux besoins des membres, sociétaires ou de la communauté plutôt que le profit.

 

Les principaux avantages pour les membres d’une coopérative ?

 

–> L’autonomie et l’indépendance : pas de hiérarchie, décisions et initiatives prises directement par les sociétaires.

 

–> Sortir de la solitude en rejoignant une communauté de membres, de sociétaires afin développer des activités économiques grâce à la création d’un réseau et de partenariats.

 

–> Un pouvoir d’achat et de négociation plus importants grâce aux achats groupés.

 

En savoir plus retrouvez l’article complet  de Catherine Franken

 

 

https://www.cfcreativebe.com/

 

Cfcreative  spécialisé  en  marketing, vente, publicité et communication.

 

Catherine a travaillé en tant que chargée de cours en bachelier de marketing au sein de l’Institut Supérieur Plus Oultre de Binche, en tant que responsable des stages en entreprise et membre du jury pour les épreuves intégrées de bachelier en marketing.

 

(Créatrice du projet Cfcreative et spécialiste en marketing, commerce, publicité et communication

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *