Augmentez enfin vos ventes avec le Growh hacking un must à suivre absolument!

Augmentez enfin vos ventes avec le Growh hacking un must à suivre absolument!

 

Le growth hacking  (littéralement le « bidouillage de croissance ») est une activité consistant à « activer la croissance »1 d’une entreprise, notamment d’une startup, par un ensemble de techniques de marketing permettant d’accélérer rapidement et significativement la croissance de son chiffre d’affaires.

Le terme fait partie du jargon marketing et business des startups.

Concept importé des États-Unis, le mot apparaît en 2010, créé par Sean Ellis2, le fondateur de growthhackers.com. Le growth hacker ou pirate de croissance tente d’optimiser le tunnel de conversion (en) en optimisant chaque étape de ce cycle par des expériences permettant de faire grandir l’entreprise. source https://fr.wikipedia.org/wiki/Growth_hacking

Trouver de nouveaux clients est de plus en plus difficile.

Frédéric CANEVET de ConseilsMarketing.com nous fait profiter de ses astuces et de son experience en digital ou il excelle depuis plus de 15ans

Il nous fait partager cette excellente formation Augmentez vos ventes avec le Growth Hacking version 2020 disponible sur Udémy https://www.udemy.com/course/augmentez-vos-ventes-grace-au-growth-hacking-version-2020/

Dans cette formation on apprend en 4 parties :

  • L’origine du Growth Hacking, et pourquoi cela révolutionne la manière de vendre

  • Les outils de Growth Hacking indispensables pour mettre un maximum d’actions à faible valeur ajoutée sur Pilote Automatique

  • La méthode simple pour optimiser son cycle des ventes (le Framework AARRR),

  • Un cas pratique

A la fin de chaque leçon en vidéo, vous aurez un petit exercice simple qui vous permettra de mettre immédiatement en pratique ce que vous avez appris.,

Cela permet d’avancer vers ses objectifs de se remettre en question et de mettre en pratique ce que l’on vient d’apprendre on y apprend pleins d’astuces qui nous permet d’avancer professionnelle mais aussi au niveau personnelle.

Ces astuces sont aussi utilisable pour vous meme et vous en servir pour créer un business ,cette formation je vous la recommande fortement elle vous fera faire un pas de géant.

Une fois que vous l’avez visionné , il vous faudra revenir dessus pour bien assimiler et en apprendre encore plus.

Changez  enfin de  vie professionnel et faites ce qui vous intéresse vraiment

En effet on trouve dans la section Assistant Virtuel des astuces que vous pouvez utiliser pour vous et pourquoi pas vous créer un petit business et meme avoir des exemples de travail confié une collaboratrice en fin de module

Rien que cela vous permet d’avoir des idées de travail et vous lancez grace aux sites web cité dans ce module.

J’ai suivi cette formation que l’on trouve sur Udemy, je l’ai grandement apprécié, très pratique pour soi ou bien à titre pro.

Vous serez pas déçue par la qualité de l’enseignement donné, je vous la conseille très fortement surtout que sur Udemy il y a souvent des promotions.

Comme avec tout ce qui est nouveau, nous avons tendance à nous laisser séduire par l’innovation, la commodité et l’exaltation

parce que nous expérimentons quelque chose qui n’était pas disponible avant . 


Le marketing internet ne fait pas exception à cette règle. Malgré les avantages évidents offerts par ce nouveau média pour le commerce et les affaires. le marketing internet connaît aussi certaines limites. 

Le succès en marketing sur internet passe par beaucoup de travail  tout comme tout autre type d’entreprise en demande. 

Retrouvez d’autres formations sur le Growth hacking https://www.conseilsmarketing.com/mes-dernieres-formations-video/

Question : Les réseaux sociaux sont- ils nécessaire aujourd’hui pour vendre ou se faire connaitre ?

Il faut distinguer plusieurs choses :


– Les réseaux sociaux pour vendre, c’est le Social Selling. Cela peut servir en push (aller identifier ses cibles, entrer en contact…) ou en pull (ex: diffuser du contenu, maintenir le contact avec ses prospects..).

Les réseaux sociaux pour faire son personal branding en tant que commercial, pour préparer le job de demain.

En effet Linkedin est en train de devenir le CV 2.0, il est donc indispensable pour les commerciaux se construire et maintenir leur réseau

.Mais il ne faut pas s’y tromper, le Social Selling ne remplace pas les autres techniques marketing et de vente.

En effet, cela vient compléter un dispositif, car sur les Media Sociaux, il est rare que les personnes soient des acheteurs chauds, ou des acheteurs de “haut niveau”.

C’est une arme supplémentaire pour les commerciaux pour aller chercher des prospects et fidéliser.Les rencontres physiques, le réseau, les salons, Adwords, Facebook Ads… restent des outils indispensables.

Question : Votre nouveau livre sur Le Growth Hacking – 8 semaines pour doubler le nombre de vos prospects est en vente sur Amazon qu’est ce qui vous a donné envie de permettre aux lecteurs de se former gratuitement aussi sur internet ?

Ce sont les éditions Dunod qui m’ont contactés au départ pour me proposer d’écrire un livre sur le Blogging. Cependant comme j’ai décidé de me repositionner sur le marketing B2B, j’ai finalement proposé le sujet du Growth Hacking.


Voici ma définition du Growth Hacking :

● « Une méthode et des astuces pour croître plus rapidement, sans avoir de gros moyens, avec une culture orientée ROI et résultats rapides… quitte à prendre des risques »

● La méthode = Growth (avec le tunnel AARRR)

● Les astuces = Hacking (en sachant automatiser et jouer les règles établies)En effet, c’est un concept similaire à celui que j’avais mis en place depuis des années (celui de l’efficacité maximale), et donc c’était un sujet qui me passionnait.


En même temps, c’était intéressant pour moi afin de regagner un peu de visibilité, car il devient de plus en plus difficile pour un indépendant de lutter contre les entreprises et les sites collaboratifs.Au final, j’ai décroché plus d’une quinzaine d’interviews, et autant de liens, de visiblité…

Réponse de Frédéric CANEVET de https://www.conseilsmarketing.com/– Retrouvez son interview sur le blog

Laisser un commentaire